• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

Sur la piste du Nazgûl PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas   

 

Chevauchant rapidement après leur fuite de la Forteresse de Raisvor les compagnons retrouvent la caravane de Gloedrin. Tout le monde souhaite regagner le Rohan sauf Terenil, décidé à retrouver son médaillon. Apprenant qu'un cavalier noir a été repéré chevauchant vers l'ouest il se lance à sa poursuite avec Wolfram et Camthalion. Après plusieurs jours de poursuite les trois compagnons sont obligés de faire halte dans un petit village de mineur pour faire soigner le cheval de Camthalion. Etrangement le village semble occupé par des hommes en armes. Parmi eux, certains on le teint un peu verdâtre. On leur fait comprendre de ne pas trop s'attarder au village aussi espèrent-ils que le cheval sera rapidement remis.

Au petit matin, alors qu'il contemple les étoiles qui s'éteignent, Terenil est le témoin d'un étrange spectacle. Les hommes en armes frappent à toutes les portes et poussent les mineurs hors de chez eux. Quand tout le monde est dehors ils les escortent dans la montagne. Pendant le repas du matin Terenil raconte ce qu'il a vu à ses amis. C'est ce moment que choisie une femme pour faire irruption dans l'auberge et demander à l'aubergiste de lui vendre quelques provisions. Une fois en possession de son sac la femme s'éclipse. Les trois compagnons apprennent que la femme, du nom de Elirn, habite à l'extérieur de la ville et semble la seule à tenir tête aux mercenaires qui ont envahi la ville. Les trois amis décident donc d'aller lui parler et se mettent en route aussitôt. Quand ils atteignent la petite maison il semble n'y avoir personne. Elirn surgit derrière eux et les invite à entrer. Elle leur apprend que les mercenaires ont débarqué il y a de cela plusieurs mois et se sont empressés de faire creuser une nouvelle galerie aux mineurs. Apparemment ils chercheraient quelque chose et un mystérieux cavalier noir serait venu les visiter à maintes reprises. D'ailleurs il serait sur place depuis quelques jours.

Les trois amis se rendent dans la montagne avec Elirn. A la nuit tombée ils s'introduisent discrètement dans un des baraquements. Les documents trouvés sur place sont tous en Noir Parler. Bizarrement Elirn se révèle capable des les lire et elle leur apprend ainsi qu'une cité naine serait cachée sous la montagne. Il est aussi fait mention d'une Porte, protégée par les nains. Décidant d'aviser le lendemain les compagnons regagnent l'auberge après avoir pris congé d'Elirn. Malheureusement pour eux l'auberge est à nouveau pleine de mercenaire et leur chef, Borss, fait comprendre aux trois amis qu'ils auraient mieux fait de suivre son conseil de la veille et de quitter les lieux. Une sanglante bataille éclate donc dans l'auberge. Camthalion s'effondre sur le sol, une oreille tranchée. Les mercenaires sont exterminés jusqu'au dernier. Blessés, Terenil et Wolfram transportent Camthalion chez Elirn. A leur grande surprise la femme leur prodigue des soins miraculeux et recolle même l'oreille de Camthalion. Une fois reposées, le petit groupe part en direction des mines et s'infiltre à l'intérieur avec discrétion. Ils élargissent une fissure dans un mur et pénètrent dans l'antique cité naine. Par endroit le sol semble bien trop lisse et Terenil semble inquiet. Après avoir erré un moment dans les vastes couloirs les compagnons découvrent une grande salle avec en son milieu une Porte Noire. Heureusement pour eux elle est fermée et ils s'apprêtent à faire demi-tour quand un Nazgûl surgit devant eux. La situation ne pourrait guère être pire à ce qu'il semble. Mais c'est sans compter sur l'irruption d'un gros dragon noir dépourvu d'ailes. La créature écailleuse balaye le Nazgûl d'un revers de la patte. Dans sa chute le serviteur de Sauron laisse tomber le médaillon de Terenil qui s'empresse de le récupérer. Wolfram et Camthalion luttent pour éviter les attaques du dragon qui menacent de faire s'écrouler toute la pièce en détruisant les piliers de soutien. Les compagnons sortent à temps pour voir des tonnes de roches ensevelir le dragon le Nazgûl et Elirn. Alors que le plafond s'abat sur elle, la femme se contente de regarder les trois amis en souriant. N'ayant plus rien à faire en ces lieux, ils les quittent et regagnent dans un premier temps la cabane de la femme disparue. Au loin ils aperçoivent la silhouette d'un vieil homme vêtu de blanc qui s'enfonce sous les arbres. Avant de disparaître complètement, il leur adresse un énigmatique sourire…

 


Retour au sommaire