• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

En route pour Ligueheim PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Inconnu   

 

De retour sur Byzantium Secundus, les héros rencontrent le capitaine Mins et le lieutenant Jawnski qui semble ne pas encore avoir été punie. Ils raccontent en détail les informations qu'ils ont de la conspiration et le capitaine Mins les félicitent. Il est par contre visiblement assez intrigué par Cirin Descados qu'il n'avait jamais vu d'autant plus que ce dernier est flanqué depuis quelques temps du caporal Skem, une immense brute blonde de plus de deux mètres.

Mins arrange une entrevue avec l'empereur pour le Raoul Rolas (qui assume dès maintenant le rôle de baron), le père Wiggins et Sonny Larson. Il leur fournit également quelques matériel et leur demande d'aller poursuivre l'enquête, en particulier sur Ligueheim, le monde capitale des liguiens et peut être sur Nulepar. Nykolasse fait des recherches sur la liste de noms découverts dans les documents sur la planète Nulepar. Celle ci est confinée à l'autre bout de l'Empire humain et est très proche de Stigmate, la planète qui sert de front entre les humains et les symbiotes.

L'empereur s'avère cordial avec les héros. Il leur renouvelle sa demande d'enquêter pour lui sur cette affaire et affirme qu'il saura les récompenser en particulier en appuyant la demande de Raoul Rolas pour le fief du dôme Epsilon sur Mars.
Tous le monde se prépare ensuite pour partir pour Ligueheim. Toutefois dans l'Astroport de Veridian, Raoul Rolas est attaqué par un assassin drogué qui tente de mettre fin à ses jours en le traitant de meurtrier.

Le voyage vers Ligueheim dure 2 mois dans un vaisseau de guerre de l'Empereur qui va faire réparer des avaries graves sur Ligueheim. Les héros profitent de se temps pour s'entrainer avec l'équipage en particulier aux techniques de combat. Heureusement car l'ambiance est un peu morose à bord du vaisseau.

Sur Ligueheim ils se dirigent vers le cabinet d'import Export du lieutenant Goron, un homme qui sert d'honorable correspondant pour l'œil impérial. Il leur fournit des renseignements sur l'université (cartes, liste des professeurs, contact sur place) et un logement dans les quartiers étudiants avec une couverture comme étudiants en théologie. Il leur affirme pouvoir mettre à leur disposition jusqu'à 4 hommes pour d'éventuelles actions coups de poing.

Le soir Cirin, Sonny et Nykolasse vont écumer les bas-fonds de Kesparate, la capitale de Ligueheim, une gigantesque mégalopole polluée et envahie par la foule et la pollution. Cirin tente divers trafics louches, Nykolasse s'éclate en boite mais Sonny rencontre une charmante jeune femme Cymbeline Jolkian, membre de la ligue des courtisanes, qui affirme faire partie du réseau de connaissances que Sonny avait monté pour secourir les esclaves enlevés par les recruteurs. Il passe une nuit très agréable.

Le lendemain soir tout le monde part pour l'université Interrata qui est un des plus grands centres de connaissance de l'Empire. On y étudie toutes les connaissances humaines de la théologie à la cybernétique, de la biochimie des symbiotes à la stratégie antique. C'est là où Nykolasse a fait ses études et il profite de l'occasion pour voir son ancien professeur, Gromig Mekanos, et discuter avec lui de leurs recherches sur les Symbiotes. Il en profite pour l'interroger sur le mystérieux professeur Xenon mais sans succès. Le lieutenant Goron a fournis à l'équipe un voyage discret vers le campus et surtout un logement à peu de distance des salles de cours dans une pension étudiante chez madame Sulvain. Les personnages sont censés être des étudiants en théologie. Ils sont accueillis un peu fraichement par la tenancière qui ne veut rien savoir de leur affaire mais dispose de 3 chambres et seront logés et nourris. Un membre du personnel de service Gorak Camoron doit leur servir de contact dans le personnel de l'université. Hélas celui ci n'a que peut d'information sur le professeur Xenon, un homme discret peut connu dans l'université. Il enseigne des cours de théologie et d'histoire des religions et semble faire des recherches sur les artéfacts Ur même s'il a très peu publié. Il faut toutefois noter que ce professeur à réussi à se faire attribuer un salle personnelle ce qui est un privilège assez rare.

Commence alors l'enquête dans l'université, la salle de classe de Xenon dans le batiment 58 C est effectivement assez peu fréquentée deux ou trois heures par jour par ce professeur et quelques élèves. Les personnages repèrent rapidement que ce dernier semble toujours ce dernier se déplace toujours avec un jeune homme blond plutôt bien bati. Par contre il n'arrive pas à le suivre car il se déplace en glisseur alors qu'eux sont en velo...

Ils tentent aussi une descente dans l'appartement de Xenon. Un appartement luxieux situé dans le partie centrale du campus. Il est plutôt bien rangé et semble à peine occupé. Dans sa bibliothèque se trouve de nombreux ouvrages historiques sur les religions les plus étranges, sur les annunaki et le zarathrisme mais surtout un ouvrage un peu étrange qui traite ouvertement de démonologie et propose d'invoquer un certain démon nommé Hulmin au moyen d'un sacrifice humain. Dans une enveloppe dissimulé dans un oreiller Nykolasse réussi à trouver un message étrange manuscript:

"Belle opération même si tout n'a pas fonctionné comme prévu."
Signé cadédos drasalan


Fort de ces nouvelles découvertes, le groupe décide de fouiller le fameux batiment 58C.
Nykolasse concocte avec le professeur Mekanos un gaz soporifique pour endormir toute la salle, on se procure des uniformes des équipes d'entretien, le père Salomon dit quelques prières.

Le lendemain tout le monde est prêt avant la première heure de cours pour fouiller la salle (sans rien y trouver) par contre dans les sous sols, on trouve une mystérieuse porte dérobée au milieu de la chaufferie. Celle ci mène à un petit escalier obscur. Après une longue hésitation l'équipe décide de descendre pour explorer cette zone. En bas ils sont accueillis plutôt fraîchement par une demi douzaine de grands scorpions Vasht (une espèce redoutable originaire de Pandémonium). Après les avoir exterminés au laser, ils découvrent une salle visiblement dédiées à des cérémonies occultes contenant tout un bric à brac d'objets plus ou moins grotesque (autel morbide, mains de la gloire, bocal remplit d'œil, crâne humain, pentacles etc.…). Encore plus curieux la salle recèle également des accessoires plus proches de la prestidigitation, des minuscules becs de gaz dissimulés dans l'autel, une salle de contrôle permettant d'émettre du brouillard, des lumières étranges, de sonoriser la salle,…). Bref, l'ensemble sent la supercherie à plein nez. Bien sur il n'y a pas la moindre trace de symbiote dans le coin.

 

 


Retour au sommaire