• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

L'arc des pleureuses PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Felkrir   

 

Alors que Clancell confie la tablette d’argile au thaumaturge Ostalos afin qu’il en fasse l’identification, l’elfe Yawen se prépare pour le tournoi d’archerie de l’Arc d’Argent qui doit prendre place dans quelques semaines à Laelith et qui attire les meilleurs archers du pays. Pendant son entraînement, Yawen se lie d’amitié avec le célèbre Oclaste, réputé pour ne jamais rater sa cible, probablement le favori du tournoi.

Lorsque le jour du tournoi arrive, Oclaste domine tout le monde, malheureusement il est pris d’un malaise en phase finale et concède la victoire à Mastal le nain. Plus tard, terriblement atteint d’un mal indéterminé, il explique entre deux délires qu’il a vendu son âme à un démon afin de devenir le héros qu’il est à présent. Le seul moyen de le sauver consiste à ramener l’Arc des Pleureuses qui lui permettra de sauver son âme des assauts incessants du démon.

Clancell utilise ses informateurs pour déterminer que l’objet est actuellement en possession d’Akis Eterlos, le chef du clan des Lames Dansantes, secte d’assassins particulièrement redoutée. Ils décident donc d’aller faire une excursion dans le Cloaque au lieu de réunion de la secte. Après quelques recherches discrètes dans les couloirs humides des sous-sols de la ville, ils arrivent à surprendre une réunion des membres de la secte. Au même moment Clancell se fait attaquer par le démon qui lui paralyse le bras assez sauvagement. A la fin de la réunion, ils arrivent à suivre le chef jusqu’à une grotte aménagée en chambre, mais ce dernier semble avoir disparu. Utilisant un portail de téléportation dissimulé dans un miroir, les héros retrouvent le gnome dans une chambre
du palais du Roi-Dieu.

Après une courte bagarre, le gnome parvient à s’échapper via un miroir similaire, et à sa poursuite, les héros se retrouvent dans un lieu de cauchemars, chauffé par de la lave en fusion et jonché de cadavres et o’ossements, lieu qu’ils fuient sans plus tarder. Pressés par le temps, ils empruntent un autre passage et réussissent à trouver l’arc dans une pièce secrète. Ils sont alors obligés de s’en servir contre le démon qui les a retrouvés. Finalement ils parviennent à ressortir du Cloaque et peuvent donner l’arc à Oclaste qui décède, l’arc à la main.

Parallèlement, Clancell apprend qu’Ostalos a été pris d’une crise de folie au Pic des Mages, et enfermé au Lazaret. Néanmoins, un courrier du Pic lui ramène la tablette.

Note : l’Arc des Pleureuses est un arc en ébène poli avec des pierres incrustées. Des visages qui pleurent ont été sculptés de chaque côté de la poignée. On raconte que la corde fut faite avec le fil de vie d’un demi-dieu…Une utilisation régulière afflige le porteur d’une profonde tristesse et l’arc pleure quand on s’en sert. Le porteur est également tourmenté par un petit démon nommé Agarnatorz, lié à l’arc.

 


Retour au sommaire