• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

L'Arène PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas   

 

An 1250, Age des Royaumes

Citation :
Combattre dans l’arène ce n’est pas si dangereux. Je n’y ai perdu qu’un œil et un bras.

- Zevlek, ancien champion de l’arène -


Jaladiel, Sash’krar, Keldraine et Deyel sont sur le Plan de la Chance. Tout autour d’eux, des chemins suspendus partent dans toutes les directions. Alors qu’ils avancent au hasard, ils tombent sur un groupe de pillards des plans. L’affrontement ne laisse aucune chance aux sinistres individus. Après des heures de voyage, les quatre compagnons arrivent à la cité des malchanceux où les voyageurs perdus finissent toujours par revenir.

Faisant appel à son étincelle divine, Keldraine invoque un serviteur divin. Le petit lutin leur servira de guide pour rejoindre le Palais de la Bonne Fortune. L’endroit est entouré de vastes jardins où sont installés un grand nombre de personnes qui vaquent à leur occupation sous l’œil attentif des gardes : les terribles Lutins de la Chance, mesurant à peine une quarantaine de centimètres. Les compagnons se dirigent alors vers un portail et rentrent à la Croisée des Chemins. Le prince Deyel est conduit devant le maître des lieux pour vérifier son nom dans le grand registre puis reçoit un l’objet qui l’attendait dans la salle du trésor.

Un peu plus tard, Deyel reçoit un message : il est attendu au Masque de l’Aurore, une auberge. Sur place il y rencontre Ynéis, une envoyée de la déesse de la vie. Elle explique aux quatre amis qu’une guerre aura bientôt lieu et que les serviteurs humains des dieux se rassemblent déjà à la Croisée des Chemins. Parmi eux, Lorik, héraut de Torghul, qui doit être éliminé. Ce combattant redoutable passe son temps à combattre dans l’arène. Deyel, Sash’krar et Keldraine s’inscrivent au tournoi qui doit avoir lieu le lendemain.

Le premier combat les oppose aux Crânes de Brisebane. Keldraine envoie un projectile de mana sur le chef qui est violemment projeté au sol. Son armure est détruite par les énergies magiques et de petites flammèches parcourent encore son corps. Sash’krar décoche une flèche sur un des subordonnés et lui brise la cuisse. Les Crânes de Brisebane se rendent.

Pour le deuxième combat, ils rencontrent Les Ombres Grises. Keldraine fait appel à ses pouvoirs pour envoyer des projectiles de mana sur les deux archers. Une fois de plus, Sash’krar prend pour cible la jambe d’un adversaire et le blesse gravement. Quant à Deyel, il affronte le chef des Ombres Grises et sa terrible lance. Keldraine se débarrasse d’un archer alors que Sash’krar décoche une flèche mortelle sur l’homme à la lance, lui transperçant la pommette.

En demi-finale, Deyel et ses deux amis sont face aux terribles Fous de la Lame, des demi-démons. Une fois n’est pas coutume, le jeune magicien échoue à lancer ses projectiles de mana. Sash’krar ne fait que blesser légèrement un adversaire pendant que Deyel affronte leur chef. Il semble que Keldraine ne soit pas dans un bon jour alors qu’il échoue une fois de plus dans sa tentative pour canaliser les énergies magiques. Un ennemi en profite pour le contourner et lui porter un coup. Tous les combattants sont maintenant engagés dans un corps à corps sanglant. Au moment où il se voit en bien mauvaise posture, Keldraine retourne la situation en délivrant un projectile d’énergie qui fond les doigts de son adversaire en un seul immonde appendice avant que la douleur ne le tue. D’un revers de sa lame, Deyel brise le genou de son opposant avant de se retourner vers le dernier encore debout. Keldraine détourne son attention en lui envoyant un nouveau trait d’énergie. Le prince profite de l’ouverture pour enfoncer son épée dans le flanc du demi-démon, mettant ainsi un terme au combat.

La grande finale est enfin arrivée. Lorik et ses deux compères, un guerrier et un archer, attendent de pied ferme les challengers. Keldraine ouvre les hostilités avec deux projectiles qui illuminent l’armure du guerrier mais est entaillé à la tête par une flèche ennemie. Canalisant la puissance de la foudre dans son arc, Sash’krar touche Lorik à la jambe. Fou de rage, il charge Deyel et le blesse légèrement. Le guerrier engage Sash’krar au corps à corps. L’avenir va lui prouver qu’il a eu tort. Mais revenons plutôt à Keldraine qui décide de faire payer à l’archer adverse son attaqué précédente. Une violente attaque magique le projette au sol avant qu’une seconde ne l’envoie rejoindre les terres de Murghak. Au même moment, le guerrier gît dans une mare de sang, la carotide tranchée par le Shar’aak. Lorik est maintenant seul face aux trois compagnons. Les attaques de Keldraine et Sash’krar se succèdent mais ne parviennent pas à faire mouche alors que Deyel lutte pour sa survie face au champion de l’arène. Lorik surprend tout le monde en changeant alors de cible. Sash’krar encaisse une vilaine blessure à la cuisse avant d’être mis au sol. Le prince vient au secours de son ami et entaille profondément Lorik dans le dos. Les deux combattants se font maintenant face. Dans les gradins, les spectateurs savent que le prochain assaut sera le dernier. C’est Deyel qui en sort vainqueur.


A suivre…

 


Retour au sommaire