• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

La prison PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas   

 

An 1250, Age des Royaumes

Citation :
Ils sont partis. Les sept plus grandes familles de l’empire nous ont abandonnés et font maintenant voile vers l’Est. Maudit Mykelios !

- Un garde du port, an 9994 de l’Age des Empires -

 

Deyel, Keldraine, Sash’krar et Darn Aldon se reposent dans leurs chambres du palais sur l’Ile de l’Eté avant de partir à la rencontre des autres convives. Jaladiel préfère rester dans ses quartiers pour se reposer après ses derniers voyages dans les plans.

En provenance d’Estharon, les enfants du Grand Cardinal, Arzam et Arynia, émerveillent l’assemblée de leurs talents. Assis dans les jardins, ils chantent en langue sacrée une ancienne balade oubliée de tous. Adossé contre un arbre, le Prince Evêque Gernyl veille sur les jumeaux.

Le soir même, un grand bal est donné. Le prince Enric du Litana semble attirer les convoitises des jeunes filles mais Deyel et Keldraine ne sont pas en reste ! Le premier attire l’attention de la très jeune Comtesse Ephiria pendant que le second virevolte sur la piste de danse au bras de la princesse Ménaïs du Litana. Darn Aldon fait deux rencontres : une bonne et une mauvaise. Kirgan, un guerrier qui pensait autre fois obtenir le titre de Lame du Caldaas, accompagne un noble en tant que protecteur et ne manque pas l’occasion de venir railler son rival. Quant à la Duchesse Cénélia, ravie à l’idée de revoir son vieil ami, elle l’entraîne sur la piste de danse. Le couple fait des ravages et attire les regards de l’assemblée pendant que Sash’krar en apprend plus sur son peuple à la princesse Karin. Deyel en profite pour s’éclipser dans les jardins et rejoindre la Comtesse Ephiria.

Le lendemain, la jeune Emelia emmène Deyel, Sash’krar et Darn Aldon faire une promenade à cheval dans les bois. La princesse leur propose de faire la course et les distance facilement. Alors qu’elle met pied à terre pendant que sa monture se repose, Emelia entend une voix étrange l’appeler. Envoûtée, elle s’enfonce seule dans les bois. A leur arrivée, les trois compagnons sont surpris de ne pas trouver la jeune demoiselle et se lancent sur ses traces. Quelle n’est pas leur surprise quand ils découvrent deux lourdes portes de pierre au fond d’une grotte. Le sceau de la famille royale d’Ardania est gravé dessus.

Les fresques sur les murs du corridor racontent la fuite de Seigneurs de l’Ouest devant des démons assoiffés de pouvoir et des hommes devenus fous. Mais un démon, ennemi mortel de la lignée d’Ardan, parvint à les suivre et vint se cacher sur cette petite île en attendant d’accomplir sa vengeance. Quand le Roi d’Ardania se rendit sur cette île à son tour, il fut attaqué par le démon. Au terme d’un combat titanesque, Ardan triompha. Il fit édifier une statue magique pour emprisonner l’essence de Marek’aen’Tavia sous la garde de Reyden, le dieu de la Justice. Seul un membre de sa lignée pourra ouvrir les portes qui bloquent l’entrée de la prison et libérer l’horreur qui y est gardée. Pour sceller son pacte avec Reyden, Ardan se sépare de sa fidèle épée.

Le corridor débouche sous un dôme parsemé de pierres précieuses représentant la voûte étoilée telle qu’on l’aperçoit dans le lointain continent plus à l’Ouest. En prenant la porte sud, Deyel et ses amis se retrouvent devant la statue du démon. A ses pieds repose un autel sur lequel gît le corps inanimé de la petite Emelia. Comme il leur est impossible, pour une raison inconnue, de s’approcher de la princesse, les compagnons décident de continuer leur visite des lieux. La porte nord les mène devant la statue du Dieu de la Justice et un étrange obélisque de cristal. Deyel pose sa main dessus et entre en contact avec le puissant Reyden. Avant de se voir accorder une aide divine, le jeune prince est obligé de combattre un guerrier spectral à l’armure rutilante. Le combat est difficile mais Deyel est vainqueur. Reyden leur ouvre alors l’accès à la pièce de l’ouest dans laquelle ils découvrent l’épée d’Ardan. Des bruits de pas retentissent dans le couloir et Keldraine fait irruption sous les yeux ébahis de ses amis. Fatigué de tourner en rond au palais, le magicien s’est lancé sur leurs traces.

Aidé par l’épée légendaire du premier roi d’Ardania, Deyel réussit à rompre le charme qui retient Emelia prisonnière. Le petit groupe quitte ce lieu étrange et se retrouve enfin sous la lumière du soleil. Malheureusement, la présence d’une princesse de la lignée d’Ardan fut suffisante à Marek’aen’Tavia pour recouvrer sa liberté et, menaçant, il se dresse devant les quatre compagnons. C’est alors que Darn Aldon s’élance et enfonce sa lame dans le cœur du seigneur démon. L’affrontement sanglant n’aura pas lieu et tout le monde peut regagner le palais de l’été sain et sauf.

A suivre...

 


Retour au sommaire