• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

Rébellion PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas   

 

An 1260, Age des Royaumes

Citation :
Ces chiens à la solde du démon pillent nos récoltes et violent nos femmes. Qu’attendons-nous pour prendre les armes ?

- Un paysan d’Ardania -


Dans le campement des rebelles, Deyel et ses compagnons discutent de leur prochain objectif : détruire le Seigneur Démon Keryanoth pour libérer l’Ardania. Pour ce faire, il leur faut d’abord se rendre à la capitale et pénétrer dans le palais. Malheureusement, les nouvelles en provenance de Tylcen sont bien trop rares. Il est donc décidé que Deyel et ses amis s’y rendent en premier pour repérer le terrain.

Quelques jours plus tard, Deyel, Darn Aldon, Jaladiel, Keldraine et une elfe du nom de Tamyr franchissent les portes de la plus grande cité d’Ardania. Sans le savoir, ils ont été suivis par la princesse Emélia et Xélénia. Les compagnons choisissent de se séparer pour récolter des informations.

Sur la grande place de la cathédrale, Darn Aldon et Keldraine aperçoivent le grand prêtre du culte des Ténèbres, Zalkyss. Ils apprennent que beaucoup de gens sont trainés dans les geôles sous la cathédrale pour ne pas avoir rendu grâce au Triumvirat. Le peuple vit dans la peur et ne peut faire autrement que de se prosterner devant les dieux ténébreux pour survivre un jour de plus.

Pendant ce temps, Deyel et Jaladiel arrivent sur la place des exécutions. Un héraut est en train d’annoncer la mise à mort prochaine de la princesse Kaënia au cours d’une grande cérémonie en présence du seigneur démon. Une fois la proclamation terminée, les gardes amènent une fillette sur l’échafaud. Les deux compagnons ne peuvent rester de marbre devant ce spectacle et passent à l’action. Jaladiel lance un sort qui étourdit plusieurs soldats pendant que Deyel bondit sur l’échafaud pour libérer la captive. Le combat est rapide et très sanglant. Pendant leur fuite dans les ruelles de la cité, un homme surgit devant eux et leur indique une porte dérobée. L’homme se nomme Kalne et se trouve être le chef de la guilde des voleurs. Il est aussi le père de la fillette.

Un peu plus tard, tout le monde, y compris la princesse Emélia, est regroupé dans une des cachettes des voleurs sous la ville. Kalne a accepté d’aider Deyel et ses amis à infiltrer le palais. Il connaît un ancien passage qui relie le port royal au jardin du palais. Avec l’exécution imminente de la princesse Kaënia, les compagnons ne peuvent pas attendre plus longtemps et doivent agir le plus vite possible. C’est ce moment que choisit Kaeron, champion de Murghak, pour faire son apparition. Il est venu pour proposer l’aide de son dieu à Deyel en lui fournissant un autre moyen de rejoindre les sous-sols du palais : utiliser la sphère de Kardark, un ancien artefact. Deyel refuse et regarde Kaeron déposer la sphère noire sur le sol avant de s’en aller. Jaladiel trouve plus prudent de garder l’objet et le glisse dans sa sacoche.

Au plus noir de la nuit, le petit groupe grimpe le long d’un escalier dissimulé à flanc de la falaise surplombant le port. Au sommet, une porte secrète donne sur un souterrain qui mène directement dans les jardins du palais. Les gardes en faction sont rapidement éliminés. Le groupe se sépare en deux : Xélénia, Tamyr et les voleurs qui les accompagnent iront libérer Kaënia ainsi que la femme et le fils du défunt prince Varlon. Deyel et ses amis iront affronter Keryanoth. Emélia décide de suivre Deyel afin qu’elle puisse voir des ses propres yeux s’il est digne d’elle.

Dans la salle du trône, le seigneur démon et Kirgan, Lame Noire du Caldaas, les attendent. Darn Aldon provoque Kirgan en duel pendant que ses amis se jettent sur le démon. La princesse Emélia assiste impuissante à la terrible bataille pour l’avenir de son royaume. Kirgan est le premier à mordre la poussière, bientôt rejoint par Keryanoth. Blessés et fatigués par le combat, les compagnons balayent la salle du regard. Leur attention est très vite attirée par deux énormes miroirs couleur de sang. Un horrible faciès apparaît alors au milieu de l’un d’eux. Il s’agit du seigneur démon Balzaneth qui règne sur le Caldaas. La mort de son frère ne semble pas le mettre de bien bonne humeur et après une courte conversation avec Deyel, il franchit le miroir. Un nouveau combat débute…

La situation semble critique et les compagnons passent à un cheveu de la mort à plusieurs reprises avant que le puissant démon ne soit pourfendu. Avant d’avoir le droit à une désagréable surprise de plus, Darn Aldon brise le deuxième miroir. Avec la destruction des deux démons, leurs armées démoniaques sont bannies sur le plan des Ténèbres. L’Ardania et le Caldaas sont enfin libérés du règne du mal. En récompense pour son incroyable bravoure, Deyel reçoit un chaste baiser d’Emélia. La route est encore longue…


A suivre…

 


Retour au sommaire