• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

La Pierre des Ombres PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Felkrir   

 

A Túrin Turambar turún' ambartanen.

(O Túrin master of doom by doom mastered.)


Imrahil, alors qu'il savoure les toutes dernières paroles automnales des arbres du jardin de la comtesse, perçoit un message inscrit à travers les plantes de celui-ci. Il s'agit d'un rendez-vous qui lui est donné à la Pierre Noire. Celle-ci est située à trois jours de marche du village, en direction du Nord-Est. Toujours en quête de réponses, il décide de s'y rendre, non sans être suivi discrètement par Akhram et Denganh, accompagnés de deux gardes.

Arrivé sur place, Imrahil rencontre enfin la mystérieuse silhouette encapuchonnée, qui s'avère être son frère jumeau. Celui-ci a apparemment mal tourné et lui propose de l'accompagner dans ses méfaits. Imrahil refuse et un combat s'en suit, logiquement gagné par le frère. Pendant ce temps le groupe tombe dans une embuscade organisée par des assassins à la solde du frère. Ce dernier vient secourir le groupe en se faisant facilement passer pour Imrahil. Il les accompagne donc au château.

Les personnages ne se doutent de rien pendant les jours qui suivent et permettent au jumeau d'opérer librement dans les murs d'Urethel. Apparemment excellent forgeron, il fabrique un bracelet maudit qu'il offre à la comtesse, puis provoque Akhram en duel sous couvert d'un entraînement. Pendant celui-ci, alors qu'Akhram ne manie pas son arme favorite, le jumeau passe réellement à l'attaque, et Akhram ne doit la vie sauve qu'à l'arrivée impromptue de Denganh. Le jumeau s'enfuit.

La comtesse est à présent sous le coup d'un enchantement malsain qui la fait peu à peu passer dans le royaume des ombres, le royaume de Morgoth. Akhram et Denganh repartent vers le lieu de la Pierre Noire, et découvrent Imrahil enchaîné à la pierre, encore en vie de justesse par on ne sait quel miracle, mais toutefois gelé jusqu'aux orteils. Les elfes sont résistants...

 

 


Retour au sommaire