• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

Throrin le fou PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Felkrir   

 

Baruk Khazad! Khazad ai-mênu!

(Axes of the Dwarves! The Dwarves are upon you!)

 

Rumeurs:

 

  • La terre tremble beaucoup en ce moment. On raconte que le pouvoir de Carn Düm et de son seigneur est capable d'écorcher la terre elle-même.

Traversant tout le Cardolan jusqu'en Rhudaur, Aldrenn et Akhram reviennent à Urethel, accompagnés d'une troupe qui n'a cessé de grossir depuis que leur histoire a été comptée dans les tavernes de Tharbad. Au beau milieu du banquet organisé pour le retour du maître des lieux, un visiteur impromptu se présente: Mithrandir le Gris Pèlerin. Apparemment exténué après une longue route, celui s'installe près du feu avec sa longue pipe. Akhram lui parle de l'anneau de commandement. Au matin, le voyageur est déjà reparti.

En faisant des fouilles dans la bibliothèque de la comtesse à la recherche des mêmes documents que feu Aridiel, Aldrenn et Denganh découvrent une cache secrète. Aldrenn utilise la clé qu'il possède pour l'ouvrir, et dans celle-ci une dague, un petit livre ainsi qu'un bracelet en argent sont disposés. Le livre est le journal d'Elran, le grand-père d'Aldrenn, ainsi que d'Irilia. Le journal, ajouté aux notes d'Aridiel mettent les personnages sur la piste de Throrin, un ancien roi nain, dit « Le Fou », et plus particulièrement sur celle d'un temple nain.

Le lendemain soir, c'est un autre étranger qui se présente à Urethel: un certain Ezrahane. Le visiteur explique à Aldrenn qu'il a bien connu son frère et que c'est lui qui l'a mis sur la piste de l'anneau de Throrin. Il convainc Aldrenn et Akhram de partir pour le temple. Imrahil et Denganh décident de se joindre à l'expédition. Le temple se trouve plus au nord, à la limite d'Angmar, et la région est infestée d'orques.

Après une traversée périlleuse mais discrète, la troupe parvient jusqu'à un gigantesque canyon, au fond duquel se trouve l'entrée du temple de Throrin. Autant dire qu'une confrontation avec les orques dans cette région équivaudrait à un suicide. Les personnages décident de se faufiler discrètement en évitant plusieurs sentinelles. Ils parviennent à dissimuler le chariot, mais laissent quelques membres de la troupe pour monter la garde.

A l'intérieur du temple vieux de plusieurs milliers d'années, l'obscurité règne. Le groupe a du mal à gérer les nombreux pièges installés par les maîtres artisans nains à l'attention des visiteurs imprudents. Il semble que leur mécanique soit encore en parfait état de marche. En bas d'une centaine de marches, les personnages débouchent sur une vaste salle dont le plafond culmine à plusieurs dizaines de mètres. Les voûtes sont soutenues par des colonnes massives, ainsi que par trois statues métalliques des plus impressionnantes. Sur les murs, tout autour de la salle, une gigantesque fresque est peinte. La fresque est organisée en une vingtaine de tableaux mesurant chacun trois mètres de haut.

La fresque raconte l'histoire de Throrin, le dernier roi de Baran Düm. Alors que la cité naine prospérait loin des conflits qui opposaient Sauron et la dernière alliance, Throrin décida de mener son peuple dans cette bataille en raison d'une vieille rancune. Le peuple nain combattit donc les orques de Dol-Guldur et parvint à repousser l'armée du seigneur des ténèbres, car celui-ci avait déjà été vaincu par Gil-Galad et Elendil. Mais Throrin avait d'autres plans en tête et il parvint à s'emparer du grimoire maudit de Sauron profondément enfoui dans les souterrains de la forteresse. Throrin décida d'utiliser le livre pour fabriquer un objet de pouvoir, mais ce faisant le livre le rendit fou. La fresque se termine sur la chute de la glorieuse cité, et le dernier tableau est surplombé par deux énormes yeux rougeoyants.

Alors que les personnages sont en train de déchiffrer les inscriptions, l'une des statues se met en mouvement dans un grincement sinistre. La chose est presque invulnérable et le groupe est impuissant devant elle. Ce n'est que gràce au courage de Lyndinaë, à la force des combattants et à la puissante magie de Denganh que la créature est vaincue. Les pertes sont terribles. De plus, Ezrahane s'est apparemment enfuit au milieu du combat, abandonnant nos héros à leur triste sort. La statue est réduite en miettes, et à l'intérieur se trouve un coffret de pierreries, dont un rubis enchanté, ainsi que les instruments de forge de Throrin.

Les personnages ne perdent pas de temps dans cet endroit sinistre et retournent à Urethel.

 


Retour au sommaire