• kaamelott_Dies_Irae

    Kaamelott Dies Irae

    Le 1er épisode de Kaamelott

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore...

Identification

Le coeur séché PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Felkrir   

 

Froids soient la main et le coeur et les os,

Et froid soit le sommeil sous la pierre :

Pour ne plus jamais s'éveiller sur son lit pierreux,

Jamais jusqu'à ce que le soleil fasse défaut et que la lune soit morte (...)


Une année s'est déroulée depuis leur dernier combat et les aventuriers ont mis ce temps à profit pour dépenser la fortune qu'ils ont acquise. Le village d'Urethel a bien changé depuis tout ce temps. Une grande partie de la forêt a été déboisée afin de pouvoir agrandir l'endroit, et le village s'étend à présent sur plusieurs centaines de mètres à l'opposé du précipice. La demeure de la Comtesse Irilia s'est également agrandie et c'est maintenant un véritable petit château qui trône au sommet de la butte. De plus une route nouvelle à travers le Rhudaur est en train d'être mise en place afin de faciliter les échanges avec les régions plus au sud.

De leur côté les aventuriers n'ont pas perdu leur temps non plus. Akhram est à présent reconnu comme le véritable chef militaire du château et il siège à côté de la comtesse. De plus celle-ci attend un heureux événement pour très bientôt. Imrahil quant à lui a passé de longs mois à écouter les enseignements de Lomion et se révèle être un forgeron plus compétent jour après jour. De plus il a essayé de déchiffrer le grimoire pris sur le cadavre d'Uruthaur et en a appris quelques techniques intéressantes sur l'art de fabriquer des armes enchantées. Néanmoins certains passages en demeurent encore obscurs. Denganh a appris de nouvelles listes de sortilèges et a été investi de la fonction de conseiller de la comtesse.

Lors de la fête organisée en l'honneur de la naissance de l'enfant, Imrahil a la surprise de voir arriver son meilleur ami Lindir, salement blessé et dans un état second. Apparemment voilà plusieurs jours que son cheval le porte à travers les chemins. Dans son délire, celui parle de non-morts et de trois enfants enlevés, dont une fillette, dont il donne une description précise. Elle semble correspondre à celle de la fille d'Akhram. L'elfe mentionne aussi un endroit: les Hauts des Gwaellgyll (de nos jours, les Hauts des Galgals). Les personnages partent alors vers la Comté.

Parvenus sur place, les PJs font halte à l'Auberge du Poney Fringuant où ils font rapidement connaissance avec Nivën, une aventurière de passage, et Mélion Baggé, un hobbit détective chargé justement de l'enquête sur la disparition du petit Galehaut, le garnement de la famille Mussat de Bree, et de la petite Pommette de la Métairie Basoille à Combe. Un rapide échange d'informations leur permet de s'orienter vers la piste du gros Erwyn, un fermier qui souffre d'un mal étrange apparu un peu avant les disparitions.

L'enquête se poursuit avec la découverte de faits inquiétants. Des individus étranges ont été aperçus traînants dans le coin, les gens font de bien mauvais rêves et on l'impression que le méchant croque-mitaine vient frapper à leur porte... D'ailleurs, Akhram est victime d'un cauchemar bizarrement empreint d'une certaine réalité: il se retrouve plongé dans le passé lors de la grande bataille entre Amergin et le terrifiant Khâmul, deux grand rois du second âge, dont le futur Roi-sorcier ressortira vainqueur. En outre, des histoires d'orques et de non-morts parviennent fréquemment aux oreilles des personnages, ce qui est surprenant vu le calme habituel des lieux.

Leur enquête les mène par la suite à inspecter la Pierre aux Ronces qui marquait la Croisée des chemins, avant qu'une querelle entre les Serpolet de la Ferme Blanche, des Grandes Gens de Bree, et les Bolphin de l'impasse du Bout du Chêne, des Petites Personnes de Staddle, n'incite le gros Erwyn à la déplacer de quelques mètres afin d'alimenter la discorde. Ce faisant, il découvrit une jarre maudite contenant un coeur séché, élément principal d'une terrible malédiction lancée par Khâmul. Il ouvrit la jarre et de ce fait libéra Amergin de son tombeau éternel. Amergin devenu fou depuis tout ce temps décida alors de lever une armée de morts-vivants afin de reconquérir son royaume. Il se mit à envoyer des messages oniriques vers les habitants afin de les posséder. Malheureusement il ne parvint pas à retrouver son coeur (jeté dans le fossé par le Gros Erwyn) et reste prisonnier de son tertre.

Les personnages découvrent par hasard Pommette qui se protège du soleil sous un gros rocher au milieu de la campagne. Celle-ci est apparemment victime d'un charme et il faudra une bonne exposition au soleil pour l'en délivrer. Après cela, la fillette n'a plus aucun souvenir des événements. Pendant la nuit, Denganh fait lui aussi un rêve étrange dans lequel les guerriers d'Amergin se suicident sous l'impulsion de Caer Fawl son lieutenant. Heureusement il parvient lui aussi à résister à la possession.

La piste s'oriente ensuite vers le « Vieux Mur », une vieille ruine située dans le bois de Chet (anciennement la forêt de Cahedd), vers laquelle des mouvements suspects ont été repérés. Il s'agit en fait des restes du fortin de Caer Fawl, dans lequel des orques sont en train de faire des fouilles. L'apparition des personnages provoque une véritable bataille rangée, alimentée par l'arrivée impromptue de Moruin (accompagné d'un troll), dépêché sur les lieux afin de mener une petite enquête pour le compte de l'Angmar. Finalement les personnages remportent la victoire et parviennent in-extremis à sauver la vie du petit Galehaut. Celui-ci, apparemment possédé, commandait d'une voix de maître aux orques, et est plongé dans un sérieux coma à la suite du combat. Néanmoins les personnages découvrent un ancien manuscrit au plus profond des ruines. Celui-ci a été écrit de la main de Caer Fawl et raconte en détail l'histoire de la malédiction d'Amergin. Néanmoins le coeur manque toujours à l'appel...

Finalement les personnages décident de se rendre dans les Hauts des Galgals afin de trouver le tertre d'Amergin et de mettre un terme à sa folie, qui a même apparemment contaminé les orques. Entourés de sombres Huorns, des arbres à demi-vivants, le tertre s'enfonce sous terre. Les personnages y découvrent un ancien temple dédié à Oromë, profané il y a des millénaires par Khâmul et consacré à Morgoth. Puis ils accèdent au sanctuaire royal et découvrent le corps décharné d'Amergin. Seuls Denganh et Imrahil parviennent à résister à la vague de terreur que celui-ci inspire et ils se retrouvent bien seuls face à l'abomination. Le reste du groupe prend la poudre d'escampette, et au sommet tombe nez-à-nez avec Mengala et la petite fille d'Akhram. Celle-ci tient le coeur emprisonné dans une coupe fermée et prononce des paroles impies. Un combat terrible s'en suit sur deux niveaux, et c'est finalement Mélion qui y met un terme en exposant le coeur aux rayons du soleil. Le spectre d'Amergin tombe alors en poussière, et Mengala s'enfuit. Néanmoins la fillette demeure désespérément sous l'influence maléfique du sorcier variag.

A leur retour du pays maudit, les personnages sont vivement remerciés par la population et une grande fête est organisée en leur honneur. Toutes les personnes victimes du Mal Sombre en sont à présent délivrées y compris l'elfe Lindir. Des chansons et des contes racontant tous leurs exploits, vrais ou faux, seront écrits dans le futur...

 


Retour au sommaire